LIFESTYLE

J’ai testé : La cure de jus 1 jour DIETOX

04/03/2018

« Une cure dé… quoi ? Détox ? Mais pour quoi faire ? » Je ris derrière mon écran en repensant à la tête de mes collègues quand ils m’ont demandé si je venais manger avec eux à la cantine le jour où je réalisais ma cure de jus détox. « Tu ne manges pas ? » « Tu bois cces trucs ? Berk, ça n’donne pas envie… » – « Mais comment tu fais ? » Bon, j’admets, quand on est pas très familier avec le blogging ou close-to the « healthy world » (avec des gros guillemets), ça peut surprendre. De 1, parce que les cures détox ont beau exister depuis quelques années maintenant, elles ne court pas les rues non plus ! Et de 2, il faut admettre que ce n’est pas très courant en France. Dans mon entourage par exemple,  je suis là seule à avoir testé. Cependant, ça intrigue de plus en plus, beaucoup n’ose pas sauter le pas. Retour sur mon expérience DIETOX.

Une cure DIETOX, consiste à consommer sur 1, 2 ou 3 journées, essentiellement des jus à base de fruits et de légumes. Ces cures ont pour but de détoxifier l’organisme, le purifier et le nettoyer. Les cures sont idéales après des fêtes, des week-ends, des vacances, bref à n’importe quels moments où les excès ont été de rigueur. Elle peuvent également être réalisées si vous en sentez le besoin : ballonnements, ventre gonflé, difficultés à digérer etc.

Contrairement à la dernière fois, car, oui, j’ai déjà eu l’occasion d’expérimenter une cure comme celle-ci, j’ai décidé de l’effectuer sur une journée de travail. En effet, lors de ma dernière cure, j’avais privilégié une journée à la maison mais je ne vous le conseille pas, à moins d’être très occupée. Ne se nourrir que de liquide peut s’avérer être une épreuve pour les plus gourmand(e)s comme moi et être tranquillement à la maison n’aide pas. Il faut avoir l’esprit concentré sur autre chose, sinon c’est la fringale assurée.

Jus 1 : À consommer entre 7h et 9h.

Pomme, épinard, concombre, citron, gingembre, pâle, thé vert matcha, spiruline, protéines de riz et de petits pois.

Le réveil sonne. Il est 7h30. Contrairement à d’habitude, je me lève 30 minutes plus tard. Bah oui, l’étape petit-déjeuner étant (en grande partie) squizée, du moins chamboulée, raccourcie et différente, je peux me permette de dormir un peux plus. Je suis déterminée et motivée et pourtant, je sens que la journée va être longue. Je sens déjà que je vais avoir faim. Pourquoi je m’inflige ça moi. J’ai déjà faim. Mais ? J’ai faim. Super, je viens de me réveiller, mon ventre cri déjà famine. Le petit déjeuner, c’est sacré ! Je passe devant mes bananes et mon muesli désespérément. J’ouvre mon frigo, le beurre demi-sel qui me fait les gros yeux. Mes tartines qui trônent sur mes étagères me supplient de les caresser avec de la confiture fondante. Arrrrrgh ! S’IL VOUS PLAIT DONNEZ-MOI DU SUCRE ! Non, Marion, tu seras forte. Plus forte que ton estomac ! A défaut de mes délicieuses tartines grillées au beurre, j’attrape mon premier jus du jour qui repose dans mon frigo depuis 2 jours. Il est vert. Le vert, ça m’inspire pas beaucoup à 7h08 du matin. Pour accompagner ce festin, je me fait chauffer de l’eau pour un thé vert. DOUBLE PORTION DE VERT.

Jus 2 : À consommer entre 10h et 12h.

Pomme, poire, céleri, betterave, citron, graines de chia, lucuma, reishi, protéines de riz et de petits pois.

Le creux habituel avant de déjeuner n’est pas là. On dirait que le jus du matin a été assez riche. À 11h,  je déguste mon deuxième jus de la journée. Il est très bon. Les graines de chia donnent une texture surprenante au jus mais cela ne me dérange pas du tout, au contraire, j’apprécie. C’est original. Par contre, je me sens lourde et mon ventre est gonflé. Ce n’est pas censé être le contraire normalement ?

Jus 3 : À consommer entre 13h et 15h.

Courgette, poireau, citrouille, lentilles, oignon, huile d’olive, curcuma, sel de l’Himalaya, moutarde, thym, baobab, camu camu.

J’ai décidé de ne pas descendre au restaurant d’entreprise. Peur d’être tentée. « Un petit yaourt ça ne ferait pas de mal, un morceau de pain ni vu ni connu, allez ». Non. Je reste à mon bureau. Cela me laisse le temps pour trainer sur Instagram. J’ai beaucoup moins le temps d’y flâner en ce moment, alors j’en profite. Bon ok, les photos de pizzas et de petits déjeuner me donnent faim. Il est temps de « manger ». Je redoute ce jus, je ne sais pas pourquoi, je ne le sens pas. Ah bah, j’avais bien senti. 2h pour boire à coup de petites gorgées ce jus qui me sert de déjeuner. Et désolée, je n’y arrive pas. Des légumes mixés, froids, liquides, très peu pour moi. Mon mal de ventre s’accentue, je ne force pas. Fini pour ce midi : je ne le termine pas.

Jus 4 : À consommer entre 16h et 18h.

Fraises, banane, grenade, framboise, betterave, sirop d’agave, maquillage berry, pulpe d’axai, protéines de riz et de petits pois.

Mon mal de ventre à disparu. Comme pas magie, je me sens même plus légère. Peut-être que mon estomac était en train de se nettoyer ? J’ai envie de manger mais je n’ai pas faim. Je résiste aux gourmandises proposées par mes collègues. Dur dur de passer à côté d’une boîte de chocolats… Le jus du 4h est délicieux. Problème, j’en veux encore.

Jus 5 : À consommer entre 19h et 21h.

Courgette, poireau, petits pois, pomme de terre, oignon, asperge, épinard, mâle, menthe, moringa, huile d’olive.

Je ne peux pas. Je ne peux plus rien avaler, boire, déguster, apprécier… Je suis écœurée. Est-ce bon signe ? Je ne consomme que 3 gorgées. Ma tisane du soir m’aide à ôter le mauvais goût que me laisse cet avant dernier jus.

Jus 6 : À consommer entre 22h et 00h.

Noix de cajou, coco, citron, sirop d’agave, rose, maca.

Attendre 22h pour boire l’ultime jus ? Désolée, j’ai enfreins la règle. Je tombe de fatigue. Je ne peux pas avaler mon jus du dîner, la salé ne passe pas. Définitivement pas. Je me jette sur le dernier jus sucré et pour le coup, je l’apprécie. La noix cajou prend le dessus sur la coco mais c’est tout de même délicieux. Il est 21h30, je suis exténuée.

Verdict ? Résultat ? Mon avis ? J’ai dormi comme un bébé. Au réveil, je n’ai même pas faim ! Incroyable. Je me sens légère. Pas de maux de ventre, rien. Mais… j’ai envie de manger, de mâcher, de croquer. Vive le muesli aux 3 chocolats et les bananes. Je regrette presque de m’être jetée dessus par pure gourmandise. Après tout mon estomac s’était peut-être rétréci haha ! La balance affiche -1,3kg (ma balance bug ou quoi ?) : je les reprends en 2 jours et tant mieux : ça fait flipper !

Je tiens à vous alerter sur ces cures. En effet, je pense qu’elles ne sont pas adaptées à tout le monde. Si vous êtes sujets aux troubles du comportement alimentaire (TCA) : FUYEZ ! Il est clair que ça peut-être malsain, vous risqueriez d’entrer dans un cercle vicieux. Il faut rester en garde et prendre du recul quant à ces cures. Selon moi, 1 jour est largement suffisant. Personnellement, je ne me sentirai pas capable de tenir 1 jour de plus sans manger. C’est dur de ne rien se croquer sous la dent pendant une journée. Cependant l’expérience est intéressante, je pensais vraiment craquer or je ne l’ai pas fait.

Le mental y est pour beaucoup mais pas que : DIETOX met un point d’honneur à ce que les jus soient nourrissants. La marque tient à ce que votre corps reçoive tous les nutriments et l’énergie dont il a besoin en une journée. Au cours d’une journée de jus Dietox (1×500 ml + 4×330 ml + 1×250 ml), vous ingérerez un total de 821,5 Kcal, 21,5 g de protéines, 24,1 g de matières grasses et 121,9 g de glucides.

En bref, des jus de bonne qualité et savoureux. Dans l’ensemble meilleurs et beaucoup plus consistants/nourissants que ma précédente cure. Une expérience satisfaisante que je souhaite renouveler 2 fois par an environ, à la sortie des fêtes de fin d’année et avant ou après l’été.

Avez-vous déjà tester une cure Diétox ? Êtes-vous intéressé(e)s ?

À découvrir

5 Commentaires

  • Reply Pauline 05/03/2018 at 13:15

    Super article !! J’ai trop envie de tester mais ça reste assez cher pour des jus de fruits !! Peut-être que tu l’as écris, mais comment as tu choisi cette gamme là ? le prix?

  • Reply Gaia 10/03/2018 at 13:11

    Merci pour vos encouragement.

  • Reply LaFilleDavril 11/03/2018 at 18:55

    Coucou ma belle, ça m’intrigue mais je ne sais pas si j’aurais le courage de me nourrir que de liquide surtout que depuis mon cancer c’est un calvaire la nourriture et j’ai souvent été perfusée…
    Mais c’est nutritiellement (je ne sais pas si ce mot existe LoL) intéressant.
    Des bisous
    http://www.leblogdelafilledavril.fr

  • Reply Elora 13/03/2018 at 20:00

    Coucou ! Je n’ai jamais testé une cure comme ça ! Mais comme toi, je suis gourmande, alors il faudrait vraiment que je sois TRES occupée dans ma journée pour éviter de grignoter !
    Bisous

  • Reply Jesuisetudiante 29/03/2018 at 15:50

    Hey !
    Très intéressant ton article. Je n’ai jamais tenté de cure de jus detox, peut-être un jour ? En tout cas, je pense que je serais comme toi : Frustrée de ne pas pouvoir mâcher ! Par contre, le Jus 3 ne me donne vraiment pas envie ! Les légumes froids comme ça, ce n’est vraiment pas mon truc…

    Bisous !

  • Laisser un commentaire